Des habitats naturels

Autour de l’étang de Berre, une véritable mosaïques de paysages et d'habitats naturelles se mélangent. On y retrouve alors 21 habitats naturels reconnu d’intérêts communautaire, dont 5 classés prioritaires. Des grandes roselières aux pelouses sèches, en traversant forêts humides et lagunes méditerranéennes, tout est présent !

Lagune Mediterranéenne côtière

Principales espèces : Les phanérogames marines (plantes à fleurs) représentent la principale famille de végétation des lagunes. La salinité va influencer la présence des espèces : une lagune peu salée (oligo-mésohaline) va plutôt accueillir des Potamogetons, les lagunes plus salées vont accueillir des Ruppias et zostères naines. Et si la salinité reste élevée et ne fluctue pas de façon importante au cours des saisons, on pourra y observer des zostères marines et des cymodocées.

De nombreuses espèces de poissons sont présentes dans les lagunes, de l’anguille aux muges, mais également joëls, loups, daurades…

Les lagunes sont des milieux naturellement eutrophe, avec une très forte productivité : ce sont des nurseries et gardes-manger pour de nombreuses espèces de poissons, oiseaux, invertébrés, etc !

Zostere Arc

Steppe salée méditerranéenne – Sansouire

Principales espèces : Salicornes. Une espèce résistante aux fortes températures estivales, et vivant dans des eaux peu profonde proche de l’étang, parfois très salée (jusqu’à trois fois plus salée que l’étang !).

Dans les zone d’eaux peu profonde, on retrouvera de nombreuses espèces d’oiseaux à la recherche de nourriture : Flamant rose, aigrette garzette, tadorne de belon, sternes…

Les palous - Sansouire

Mares temporaires

Ce sont de petites dépressions, immergées seulement une partie de l’année (printemps et automne), pendant quelques semaines à quelques mois. La végétation et la faune doit s’adapter à de rapides changements !

On y retrouve par exemple plusieurs espèces d’amphibiens tel que le crapaud calamite (Epidalea calamita) qui viens pondre dans ces mares : ses têtards sont capable de se développer en quelques semaines seulement, et atteindre leur maturité avant les premières sécheresses !

Berre : les Salins du Midi – M.Torres

Roselière (phragmitaie)

Principales espèces : Les phragmites (roseaux) représentent la principales espèces des roselières. Plantes d’eaux douces, on les retrouve autour de presque toutes les zones humides autour de l’étang de Berre.

Les roselières offres gîtes et couverts pour de nombreuses espèces : des ragondins aux grands rapaces tels que des hiboux ou busards, en passant par de petits oiseaux tels que les bruants. Les roselières sont également très importante dans la prévention des risques inondations, absorbant une très grande quantité d’eau !

Roselière Bruant P LIGER Hd
Article modifié le 12/10/2018