Le canal de Provence investit 580 millions d’euros pour sécuriser l’approvisionnement en eau

Le 12/02/2019
Pendant ce temps, EDF rejette 1,2 milliard d'eau douce dans la mer Méditerranée via l'étang de Berre... Cherchez l'erreur !

Sécuriser l’approvisionnement en eau du territoire provençal, tel est l’objectif de la Société du canal de Provence. Le changement climatique devient une incontournable réalité. « Les épisodes de sécheresse sont de plus en plus longs et les besoins en eau se font de plus en plus sentir« , souligne Philippe Vitel, vice-président de la Région sud et président de la SCP. Pour s’adapter aux besoins et faire face à la demande, la SCP qui dispose d’une importante ressource en eau (les droits d’eau annuels sur le Verdon, de 600 millions de m3, ne sont utilisés qu’à hauteur d’un tiers) a établi un plan sur 20 ans. Son montant global est de 580 millions d’euros, soit 328 jusqu’en 2027. Une microcentrale électrique sera établie à Eyguières sur le canal de Craponne au terme d’un accord avec les arrosants de la Crau. Des chantiers qui iront de pair avec des opérations de rénovation du réseau d’irrigation…

Pendant ce temps, EDF continue de rejeter plus d’un milliard d’eau douce par an dans l’étang de Berre ! « Ce qui ailleurs est traité comme une richesse est ici considérée comme un déchet  » répète à l’envi Yves Wigt, Président du Syndicat mixte pour l’aménagement de la Durance. On n’a plus le droit de gaspiller notre ressource en eau !

Les bénéfices des aménagements construits pour gérer l’eau en Provence doivent aujourd’hui être revisités au regard des nouveaux enjeux de la maîtrise des ressources en eau. Les investissements doivent être fait en ce sens. Si la SCP peut le faire…

Commentaires

Vous souhaitez commenter cet article ? Lancez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *