La gestion de la qualité des eaux de baignade

Comment agir pour veiller à une bonne qualité des eaux de baignade

Les communes et le Gipreb mettent en oeuvre conjointement des procédures pour s'assurer de la qualité sanitaire des eaux de baignade

Le saviez-vous ?

Quels risques à se baigner dans l’étang de Berre ?

Aucun ! Les résultats montrent une qualité de l’eau excellente sur 13 plages et bonne sur 2 en 2017. La principale source de contamination des eaux de baignade vient des eaux de ruissellement après un orage. Pour cette raison, des fermetures préventives d’une durée de 24 h sont mises en place après chaque épisode orageux. Ainsi, si vous respectez ces interdictions, il n’y a pas plus de risque à se baigner dans l’étang de Berre que dans n’importe quelle plage de la façade maritime.

Le saviez-vous ?

Il ne faut pas confondre qualité sanitaire et qualité écologique. Dans l’étang de Berre, la qualité sanitaire est excellente alors qu’au niveau de l’état écologique, il reste encore des efforts importants à faire. Il n’existe pas de lien entre les deux. Une image souvent reprise est celle d’une piscine : la qualité sanitaire y est excellente mais d’un point vue écologique, il n’y a rien : pas de poissons, de coquillages ou de plantes.

Des profils des eaux de baignade pour anticiper les risques

Les profils des eaux de baignade des différentes plages de l’étang de Berre sont régulièrement mis à jour. Ces profils listent et catégorisent les différentes sources de pollution susceptibles de toucher la plage et les moyens mis en place pour s’en prémunir : soit en établissant un programme de travaux, soit en définissant des moyens de contrôle et des seuils d’alerte afin de fermer préventivement la baignade et de limiter les risques aux usagers.

Contrôler la qualité des eaux de baignade

Le contrôle sanitaire s’appuie sur des contrôles visuels quotidiens assurés par les communes et/ou les postes de secours présents sur les plages. Ces contrôles visuels ont pour objectifs de détecter tous signes avant-coureur d’une contamination (poissons morts, échouages d’algues, transparence ou odeurs anormales…). En parallèle, un programme de prélèvements et d’analyses bactériologiques est réalisé par l’Agence régionale de santé et le Gipreb.

Anticiper et informer

Le principal risque de dégradation sanitaire venant des orages, une veille météorologique est assurée par le Gipreb. En fonction de la pluviométrie, des fermetures préventives sont réalisées le temps que les eaux retrouvent une qualité conforme (24 h généralement).

L’information du public est également primordiale pour rassurer certains usagers mais aussi apporter toute la transparence dans cette démarche. Pour cela, tous les résultats sont disponibles sur les sites de baignade et sur ce site internet, de même que la synthèse des profils des eaux de baignade (voir les résultats en direct)

Toutes ces procédures de gestion de la qualité des eaux de baignade sont auditées annuellement et dans le cadre de la certification « Démarche qualité eau de baignade » obtenue par le Gipreb depuis 2013.

Zoom sur le contrôle sanitaire

Les analyses bactériologiques réalisées dans le cadre du contrôle réglementaire des eaux de baignade s’intéressent à deux types de bactéries : les Escherichia coli et les Entérocoques. Ces bactéries ne sont pas pathogènes directement mais leur présence en quantité témoigne d’une contamination par des eaux usées et donc de la présence potentielle de bactéries pathogènes dans l’étang de Berre.

Manip Bacterio Plaquette Sous Lumiere UV 1
Article modifié le 24/09/2018