Martine est revenue !

Le 29/03/2019
Nos belles vaches d'Aubrac sont revenues en petite Camargue à Saint-Chamas ...

La plus jolie d’Aubrac, c’est Martine. Son maquillage est juste parfait : ses ombres noires autour de ses yeux eux-mêmes bien noirs, la blancheur du bout de son nez, ses longues cornes en forme de lyre qui pointent vers le ciel, sa robe couleur froment…, c’est vraiment la plus belle ! Et quel aplomb ! Elle n’est pas destinée au mannequinat, trop petite, trop trapue ! Trop maternelle aussi ! Elle déambule en petite Camargue, profitant de l’air iodé de l’étang. Ses vacances à Saint-Chamas viennent de débuter…

En plus d’être belles, les vaches d’Aubrac sont robustes, s’adaptent à tous climats. Elles sont implantées partout dans le monde que ce soit dans le désert ou dans les terres froides. Elles ont aussi des qualités maternelles, elles vêlent facilement et allaitent leur veau sans souci.

Les terrains de petite Camargue, où elles se trouvent, appartiennent au Conservatoire du littoral. Ce sont des terres de pâturage qui doivent rester à l’état naturel, sans apport organique. Mais pour que la biodiversité ne chute pas, un milieu doit être ouvert. C’est pourquoi, sur ce site classé Natura 2000, une convention d’une durée de six ans a été signée en 2015 avec les éleveurs d’Eyguières pour que leur troupeau entretienne la Petite Camargue. Les vaches le font de façon efficace et économique.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Vous souhaitez commenter cet article ? Lancez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *