D.puntazzo ©

Les habitats artificiels du port de Saint-Chamas, dignes d’un 5 étoiles !

Le 24/10/2019
Suite à l'installation d'habitats artificiels dans le port de Saint-Chamas en mai 2019, un premier suivi visuel a été réalisé début octobre.

Le port de plaisance Saint-Chamas est le premier port de l’étang de Berre qui a reçu la certification « ports propres » ( labellisation AFNOR) et ainsi obtenu l’appellation NAPPEX (Nurseries Artificielles Pour Ports Exemplaires).

C’est dans ce cadre qu’en mai 2019, des habitats artificiels (Biohut ©) ont été installés sous les pontons du port par la société Ecocean (voir notre actualité).  Ces Biohut © ont pour objectif de restaurer la fonction écologique des petits fonds rocheux et sablonneux, trop dégradés à cause des constructions côtières.

© Sabine Boulad

© A.Frezel Ecocean

© A.Frezel Ecocean

© A.Frezel Ecocean

Le premier suivi en plongée de ces installations a été mené début octobre par les scientifiques d’Ecocean et  il est très positif !

Le « biofouling » (la vie fixée qui se développe sur la structure) est déjà très beau, cinq mois seulement après l’installation des habitats et beaucoup de blennies paon (Salaria pavo) ont élu domicile dans les Biohut ©.

Cette constatation rejoint les observations réalisées dans le cadre du projet JUVABERRE, dont le rapport final est attendu pour la fin d’année.

 

Commentaires

Vous souhaitez commenter cet article ? Lancez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *