De l’algue échouée sur les rives de l’étang de Berre au bioplastique !

Le 22/02/2022
ERANOVA, le premier site européen de valorisation des algues d’échouage en biomatériaux a été inauguré ce vendredi 18 février

ERANOVA, le premier site européen de valorisation des algues d’échouage en biomatériaux est installé sur la commune de Port-Saint-Louis du Rhône. Le site pilote expérimental de 1,3 hectares a été inauguré ce vendredi 18 février. Une usine de 100 hectares sera opérationnelle à l’horizon 2023-2024, elle produira plus de 10 000 tonnes de biomatériaux par an.
Cette technologie conçue et brevetée par ERANOVA a pour vocation de créer des emballages industriels qui soient biodégradables, recyclables et compostables permettant ainsi une meilleure gestion des plastiques.

De plus cette filière présente une belle opportunité de valorisation pour les algues qui viennent s’échouer sur les bordures de l’étang (ulves) et apportent des nuisances olfactives, visuelles et sanitaires. Des réunions techniques sont en cours regroupant les collectivités, Eranova et le Gipreb pour définir l’aspect opérationnel de cette opportunité.

Lien vers ERANOVA : https://eranovabioplastics.com/

Commentaires

icon commentaire
Elisabeth Le Corre - il y a 1 mois

En réponse à CREAC'H

Bonjour, Des échouages importants d'ulves ont eu lieu ces derniers temps sur la commune d'Istres. La décomposition des ulves échouées génère des gaz, riches en sulfures et très nocifs. L’inhalation d’hydrogène sulfuré concentré peut provoquer des troubles de type nausées ou évanouissement dont les conséquences peuvent être graves. Le service environnement procède à des contrôles sur les sites de ces échouages. Il s'est avéré que sur le site dit "Port américain" sur la route de Saint-Chamas ainsi que sur la plage de Monteau, il a été constaté des émissions de gaz (Hydrogène sulfuré) supérieures à la normale nécessitant la mise en place d'un périmètre de sécurité et le ramassage des ulves. Comme vous l'avez constaté, la société Ortec est intervenue ce lundi pour évacuer ces algues, qui se décomposent et s’entassent soit par petits fonds très confinés, soit s’échouent sur les plages. Le site du "Port américain" est malheureusement chaque année le lieu d'échouage d'ulves. (Et non, le maire d'Istres n'habite plus dans ce secteur) Rassurez-vous, le service environnement maintient ses contrôles sur l'ensemble des plages d'Istres, de Varage à Monteau et aussi sur les Heures Claires. Il interviendra donc pour ramasser les ulves et n'hésitera pas à mettre un périmètre de sécurité si nécessaire. Les ulves, très demandeuses d’azote (espèces nitrophiles), ne se développent en masse que si le site est enrichi par un apport d’azote (sous forme de nitrate et/ou d’ammonium). Ces échouages d'ulves illustrent ce qu’est une prolifération excessive d’une espèce végétale dans un site anormalement enrichi en nutriments. C’est un exemple de ce que les scientifiques nomment « eutrophisation ».
icon commentaire
CREAC'H - il y a 1 mois
Bonjour, La décomposition des algues (ulves) aux Heures Claires, à proximité immédiate de la base nautique est importante. Ce matin du lundi de Pâques une équipe était déployée du côté de la route du delà, à proximité immédiate d'une maison du maire d'Istres. Est-il prévu une intervention, sachant que cela fait plus de 36h qu'il y a ces dépôts à proximité du 41 Chemin du Port à Istres où la population y est plus importante? En vous remerciant, Bonne soirée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *