Steven Weinberg, Palourde

Nouvelle réglementation pour la pêche à la palourde

Le 05/12/2022
Le stock de palourdes dans l'étang autorise une plus grande période pour la pêcher et un quota plus important pour les professionnels...

Après la crise écologique de l’étang de Berre de 2018, il avait été rendu nécessaire de protéger le peu d’espèces ayant résisté, d’où l’idée de quotas et de périodes restrictives pour la pêche à pied afin d’assurer une gestion durable des stocks sur les gisements naturels coquillers. Le stock est aujourd’hui redevenu conséquent et peut supporter une pêche de loisir et une pêche professionnelle plus importante.

Le détail de la réglementation de la pêche à la palourde en vigueur depuis novembre 2022 :

Pour les pêcheurs de loisir, les quantités autorisées sont de 2 kilos par jour et par personne. Attention, la pêche est limitée dans le temps au niveau annuel, mais aussi au niveau hebdomadaire : la pêche est autorisée du 1er janvier au 14 juillet et du 16 septembre au 31 décembre, uniquement les mercredi, samedi, dimanche et les jours fériés du lever au coucher du soleil.

Pour les pêcheurs professionnels, les quantités autorisées sont de 50 kilos par jour et par pêcheur. La pêche est autorisée du 1er janvier au 14 juillet et du 16 septembre au 31 décembre, uniquement en semaine (du lundi au vendredi) du lever au coucher du soleil.

Pour tous, la taille minimale de capture est de 3 cm pour la palourde japonaise et de 2,7 cm pour la coque.

Les engins autorisés sont un couteau ou une fourchette de moins de 20 cm de long pour la pêche de loisir et d’un couteau ou une fourchette de moins de 40 cm de long pour la pêche professionnelle. Pour les pêcheurs professionnels, l’usage d’un masque ou d’un tuba de moins de 35 cm est autorisé.

Pour tous, l’utilisation de palmes est interdite.

Consulter l’arrêté du 15 novembre 2022

 

Commentaires

icon commentaire
Georges - il y a 5 mois
je suis d'accord sur le quota mais par contre avec un simple masque et tuba on repère immédiatement les plus grosses et on peut choisir sans creuser pour rien. je ne comprends pas le bien fondé de cette interdiction.
icon commentaire
Elisabeth Le Corre - il y a 6 mois

En réponse à Jean Cholvy

Bonjour, pour rappel, pour la pêche de loisir, seul un couteau et une fourchette de 20 cm de long sont autorisés pour la pêche de loisir. L'usage d'un masque ou d'un tuba de moins de 35 cm est autorisé uniquement pour la pêche professionnelle.
icon commentaire
Jean Cholvy - il y a 6 mois
Bonjour Bien entendu les pêcheurs avec des tubas d'un mètre doivent être sévèrement punis. Mais il est anormal de priver un autochtone de pêcher en utilisant un simple tuba.La raison est bien plus écologique ,car la pêche avec et tuba , un doigt dans le trou pour retirer une pallourde tandis que tout le monde drague avec les 2 mains n'importe où et découvrent ainsi toutes les pallourdes même les plus petites. Alors ok 2 kg par personne 3cm les jours autorisés mais avec masque et tuba afin de ne pas se servir de ses 2 mains comme des râteaux . Un passionné de la mer .
icon commentaire
guydecarry - il y a 7 mois
j'ai vu l'an dernier sur la plage du Jaî Étang de Berre 3 plongeurs en habit de plongée, leur tuba long d'un mètre, de grosses gueuses de plomb dans le dos de façon à rester sur le fond tout en respirant sans se faire VOIR. Ils avaient ramassés d'énormes quantités de palourdes,bien plus que le cotât.
icon commentaire
Millan - il y a 7 mois
Justement pour éviter le braconnage il faut augmenté deux kg par personne c est rien vu les grosses coquilles moi je dirais 3 kg c est bien par personne . Sachant que le plaisir de les ramasser les faire dessablé et la fierté de les cuisiner c est t’elle bon . En spaghettis ou en apéro à l aïoli .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *