Ouverture de la pêche aux palourdes

Le 01/03/2024
Pêchez intelligent, pêchez durablement ! Tout ce qu'il faut savoir avant d'aller pêcher les palourdes de l'étang.

Préservons les palourdes de l’étang de Berre !

Après la crise écologique de l’étang de Berre de 2018, il avait été rendu nécessaire de protéger le peu d’espèces ayant résisté, d’où l’idée de quotas et de périodes restrictives pour la pêche à pied afin d’assurer une gestion durable des stocks sur les gisements naturels coquillers. Le stock est aujourd’hui redevenu conséquent et peut supporter une pêche de loisir et une pêche professionnelle plus importante.

Autorisée du 1er mars au 31 décembre, voici le détail de la réglementation de la pêche à la palourde en vigueur en 2024 :

  • Pour les pêcheurs de loisir, les quantités autorisées sont de 2 kilos par jour et par personne.
    Autorisée uniquement les mercredi, samedi, dimanche et les jours fériés du lever au coucher du soleil.
    Matériel autorisé : un couteau ou une fourchette de moins de 20 cm de long.
  • Pour les pêcheurs professionnels, les quantités autorisées sont de 50 kilos par jour et par pêcheur.
    Autorisée uniquement en semaine (du lundi au vendredi) du lever au coucher du soleil.
    Matériel autorisé : un couteau ou une fourchette de moins de 40 cm de long. L’usage d’un masque ou d’un tuba de moins de 35 cm est autorisé.

Pour tous, la taille minimale de capture est de 3 cm pour la palourde japonaise et de 2,7 cm pour la coque, et l’utilisation de palmes est interdite.

Infraction :
> en cas de matériels interdits : contravention et amende administrative de 1 500€.
> en cas de non-respect de la taille et des quantités capturées : délit pénal et amende de 22 500€.
> dans tous les cas : confiscation des biens ayant servis à l’infraction (engins, matériels, équipements utilisés en plongée ou en pêche sous-marine, des véhicules, des navires) et des produits. Retrait de permis pêche à pied.

Consulter les arrêtés préfectoraux du 23 juin 2023 et du 14 novembre 2022.

Commentaires

Vous souhaitez commenter cet article ? Lancez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *