Visions d’étang, le journal du GIPREB bientôt dans votre boîte à lettres …

Le 18/02/2021
"Un petit coin de paradis", c'est le titre du nouveau Visions d'étang, le journal du GIPREB, bientôt dans votre boîte à lettres...

« Un petit coin de paradis », c’est souvent l’expression que les amoureux de l’étang de Berre emploie. Alors sur l’air de Georges Brassens,  dans ce nouveau « Visions d’étang » , nous vous entraînons dans les ruelles de Saint-Chamas pour découvrir son Maire, Didier Khelfa, nouveau président du GIPREB-syndicat mixte.

Didier Khelfa, nouveau président du GIPREB. ©T.Vergoz

Puis nous partons à la rencontre de ceux, nombreux, qui pratiquent au quotidien le nautisme sur l’étang … C’est eux qui parlent le mieux de ce formidable plan d’eau qu’est l’étang de Berre. Accueillir les délégations du monde entier le temps d’un stage de préparation ou comme base arrière pendant les Jeux olympiques de 2024, c’est la chance que vient d’offrir le Comité d’organisation des JO aux villes de Marignane et de Martigues pour la voile et de Miramas pour l’athlétisme. Elles sont en effet labellisées Terre de Jeux 2024. Et si vous aussi, vous souhaitez pratiquer un sport nautique, on vous donne les adresses des clubs…

Benjamin Augé se prépare pour une session d’entrainement hivernale au Jaï. L’eau de l’étang de Berre est à 9°C. ©T.Vergoz

« Un petit coin de paradis », pour lequel le GIPREB demande devant le tribunal de Marseille, ce 8 mars 2021, qu’EDF, en charge de la gestion de la chaîne hydroélectrique Durance-Verdon, soit déclaré responsable d’une pollution des eaux du fait de ses rejets d’eau et de limons ayant conduit au cours de l’été 2018 à une crise anoxique sans précédent. Eve Truilhé, directrice de recherche CNRS, nous montre l’intérêt aujourd’hui d’agir en justice pour faire évoluer la question environnementale.

« Un petit coin de paradis », où la pêche à la palourde sera bientôt réouverte le weekend, à partir du 15 mars … On vous dit tout sur la réglementation …

« Un petit coin de paradis » qu’apprécie aussi de nombreux habitants ailés. Ceux qui les étudient, les protègent, les connaissent nous entraînent avec eux…

Ne vous reste plus qu’à venir profiter vous aussi de l’étang en empruntant pourquoi pas le sentier pédagogique du marais de la tête noire à Rognac.

 

Découvrez le nouveau « Visions d’étang »

 

Commentaires

Vous souhaitez commenter cet article ? Lancez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *