marquage poisson étang de Berre

Vous avez pêché un poisson marqué ?

Le 16/07/2019
« Dis-moi où tu es, et je te dirai ce que tu fais ! », c’est le message adressé aux poissons de l'étang par les scientifiques investis dans le projet…

Le projet Connect-Med est un projet de recherche ciblant quatre espèces côtières, la daurade royale (Sparus aurata), le loup (Dicentrarchus  labrax), le muge (Mugil  spp)  et la saupe
(Sarpa salpa), au sein des lagunes méditerranéennes.

Son objectif est de mieux comprendre la connectivité de ces espèces entre les lagunes et la mer en fonction des différents types d’habitats, naturels ou exploités (conchyliculture) et des
conditions environnementales (température de l’eau, vent, oxygène…) sur ces déplacements.

Aidez les scientifiques ! Vous avez pêché un poisson marqué ? Merci de récupérer la marque électronique ! Notez la date, l’heure et le lieu de pêche, conservez le poisson et contactez l’Ifremer de Sète au 04 99 57 32 62 et un tee-shirt vous sera offert …

Ces poissons sont des espèces côtières de premier plan en Méditerranée : importance économique halieutique et aquacole, symbole culturel… Leurs déplacements, en relation avec les caractéristiques des habitats côtiers lagunaires méditerranéens, restent pourtant méconnus, limitant ainsi la capacité des scientifiques à fournir un appui aux gestionnaires dans un contexte de plan de gestion des petits métiers de la pêche en Méditerranée.

Comment circulent ils dans les lagunes et en dehors ? A quelles fréquences et à quelles périodes ? Quelles sont leurs zones d’alimentation ? Comment vivent-ils dans les zones riches mais fragiles des lagunes et comment réagissent-elles aux changements environnementaux comme le vent, la température ?

Ces poissons seront marqués en externe grâce à une marque plastique de type spaghetti de couleur jaune ou verte et d’un tatouage bleu sur la face ventrale, (2) ainsi qu’en interne par une marque électronique. Cette dernière est un émetteur acoustique permettant de suivre les déplacements du poisson en transmettant en permanence son identifiant à un réseau de récepteurs sous-marins, les hydrophones. Les poissons seront relâchés sur leur site de capture.

Télécharger l’affiche du projet (pour impression et diffusion)

Pour en savoir plus : Diaporama d’explication du projet  Connect Med 2

 

Commentaires

Vous souhaitez commenter cet article ? Lancez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *